ComnGo Trouvez le bon prestataire pour votre projet web

Quelques conseils pour trouver les bons mots-clés pour son site

7 février 2017 |  

Le référencement, appelé aussi SEO ( Search Engine Optimizer ), est l’optimisation de la construction d’un site afin qu’il apparaisse dans les moteurs de recherches en fonction de mots clés.

Le choix et le travail de son référencement se fait essentiellement dans la recherche des bons mots clés.

À savoir, un site est correctement référencé si il suit à la lettre les règles d’un bon référencement, soit le choix d’un bon mot clés par page.

Le choix de ces mots clés n’est jamais vraiment évident.

Il dépend, bien évidemment, du message que l’on veut transmettre mais aussi de la concurrence et de l’internaute ciblé.

Comment alors choisir comme il se doit les bons mots clés pour les pages de son site internet?


Voici 5 conseils à suivre, qui vous aideront à choisir judicieusement vos mots clés.

Faire une liste

La toute première chose à faire pour réfléchir correctement au mot clé d’une page : installez-vous confortablement, munissez-vous d’un bout de papier et listez toutes les idées que vous pouvez avoir. Ce moment de réflexion vous permettra de réfléchir au message global que vous voulez transmettre mais aussi les idées principales de chaque page, et donc les mots clés.

Réfléchissez à des mots clés bien précis

Il est mieux d’avoir des visiteurs qualifiés plutôt qu’un grand nombre de visiteurs.

La cible sera beaucoup plus précise si votre choix de mots clés se porte, par exemple, sur votre secteur d’activité, une spécificité et votre géolocalisation. Plutôt qu’un mot clé plus général.

Pensez comme vos clients

Certainement que ce conseil est le plus important à prendre en compte : il vous faut anticiper les requêtes de vos clients. Que pourraient-ils taper dans un moteur de recherche ?

Sortez de votre jargon professionnel habituel et mettez-vous à la place de vos clients. Par exemple, pour un plombier “réparation de chaudière” sera surement plus intéressant que “intervention sanitaire et technique”.

Gardez un oeil sur la concurrence

Quels sont les termes les plus utilisés par vos concurrents ? Quels sont ceux que vous pouvez utiliser et ceux qui seraient mieux d’approfondir ?

Pour la recherche “coiffeur pas cher Paris”, les résultats sont très importants. Mais pas de panique, partez sur les mots importants qui parlent de vos spécificités. Qu’est-ce qui vous différencie des autres et qui peut vous mettre en avant ?

Aidez-vous d’outils en ligne

Google Keyword Planner est l’outil de planification de Google qui vous permet de trouver des recherches associées.

De quoi vous donner de l’inspiration et une indication sur les recherches mensuelles, les prévisions de traffic et le taux de concurrence.

Ubbersuggest vous suggère une sélection de mots-clés à partir d’un ou plusieurs termes renseignés.

Il vous aide à trouver les mots clés tendances dans votre secteur d’activité professionnelle et la langue de votre cible.

Moz Explorer est un outil qui permet de trouver des mots-clés à longue traîne (plus de 5 ou 6 mots).

Cet outil est payant mais vous pouvez utiliser la version gratuite pour chercher les mots-clés pour votre entreprise.

Yooda Insight est un puissant générateur de mots-clés qui vous permet de vous aider à trouver des termes et des expressions.

Comme Google Keywords, il donne des informations précises pour chaque recherche : nombre de recherches effectuées, niveau de concurrence, …
Insight est un outil payant, mais la version gratuite sera suffisante pour analyser la tendance des mots-clés.

 

Vous êtes enfin prêt à rédiger du contenu (si ce n’est pas déjà fait) et à organiser le texte de vos pages pour un référencement optimal !

Vous avez encore des doutes et vous préférerez faire appel à des professionnels du référencement pour votre site internet ?

Cliquez ici pour découvrir notre liste de prestataires qui peuvent répondre à vos besoins.

 

A propos de l’auteur:

Bettina – Creative Webmaster

Professionnelle du web, Bettina est passionnée par les réseaux sociaux, la communication et le graphisme.

Elle s’alimente principalement d’une cuillerée à soupe d’Instagram, une lichette de Twitter et une saupoudrée d’Illustrator.